Le projet « Séniors » de la Tour de l’Europe

Soumis par Alain Sebban le dim 11/03/2018 - 14:42
Le projet séniors de la Tour de l’Europe, un modèle inter-générations.
Le projet séniors de la Tour de l’Europe, un modèle inter-générations.

Alain Sebban, vous êtes le porteur du « projet Séniors », pouvez-vous nous dire quelques mots sur l’origine de celui-ci ?

Elle remonte à trois ans. C’était une prise de conscience des atouts qu’offrait — et qu’offre toujours — la Tour de l’Europe pour attirer un public sénior entre 55 et 75 ans non dépendant. Je citerai pour exemple, une équipe de sécurité présente 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7, des équipements en matière de vidéosurveillance et personnes à mobilité réduite (PMR), une proximité des commerces, la fonctionnalité des appartements, etc.

Nous avons réalisé un petit film avec les résidents présentant les attraits de notre résidence.

Décrivez-nous les grandes lignes du projet.

Ce projet est, avec celui du datacenter, à l’origine de la création de notre association « Vive La Tour de l’Europe ! » (VLTE !).

Il comporte plusieurs étapes qui sont la création d’une salle d’animations au rez-de-chaussée haut (notre RH), dans laquelle l’APA donnera différents cours et où certains résidents proposeront des ateliers (peinture, club de théâtre, etc.). Une bibliothèque y est aujourd’hui en partie installée et vous remarquerez qu’elle est déjà un lieu de rencontre pour nos résidents. Des cloisons vitrées seront bientôt posées afin de créer un lieu plus intime pour les futures activités.

Dans un deuxième temps, avec l’aide d’un ergothérapeute, nous envisageons la création d’un appartement témoin équipé en domotique. Enfin, nous sommes en cours de réalisation d’un site internet dont une partie privative sera dédiée aux séniors.

Nous recherchons des investisseurs privés ou publics potentiels pouvant être intéressés par le projet. Quand nous serons prêts, nous nous mettrons en relation avec des agences immobilières spécialisées et, bien sûr, avec les propriétaires d’appartements dans la Tour qui souhaitent vendre leur bien à des prix décents.

Mais voulez-vous faire de la Tour une résidence pour séniors ?

Pas du tout, et c’est là le côté innovant du projet. Nous souhaitons en faire une résidence bienveillante pour les aînés mais où se côtoient toutes les générations. Cet aspect intergénérationnel apporte une vraie richesse pour chacun d’entre nous et pourrait servir de modèle applicable à d’autres lieux d’habitation.

Il semblerait que la municipalité soit intéressée par votre projet ?

Oui. On peut citer Citivia, mandatée par la ville de Mulhouse qui nous a apporté une aide précieuse, mais aussi la Ville Amie des Aînés et Démocratie citoyenne. Il y a également les fondations auprès desquelles j’ai déposé des demandes de subvention, pour exemple, la Macif, la Fondation de France… Cette dernière, intéressée par le projet, a par ailleurs décidé de nous soutenir et de nous accompagner financièrement. Son aide nous permettra déjà la réalisation des cloisons vitrées du RH. D’autres soutiens sont attendus. Ainsi, nous éviterons de demander toute participation financière à nos copropriétaires.

Et la communication dans tout cela ?

Et bien le Times’ Tour ! Il est en effet très important de bien penser celle-ci, vers les résidents comme vers les médias et de cibler nos interventions en ne parlant que d’actions positives, concrètement réalisées. Améliorer l’image de notre résidence est l’un des objectifs majeurs du projet.

Il faut que la Tour de l’Europe redevienne un immeuble remarquable dans la ville, dont les Mulhousiens puissent à nouveau être fiers.

Je vous confie un scoop : fin mars aura lieu dans toute la France « le Printemps citoyen ». Il s’agit de rencontres citoyennes sur de nombreux thèmes. Rendez-vous sur le site de la ville de Mulhouse où vous aurez le plaisir de voir notre Tour en première ligne pour un exposé suivi d’un débat que j’organise le 28 mars prochain sur le projet séniors. Celui-ci se tiendra bien sûr dans la Tour, bibliothèque du RH.

Étiquettes